Se connecter
fr nl

Stress au travail: détecter les signaux d'alarme et identifier des solutions

Bienvenue dans votre dimanche soir, ce rendez-vous hebdomadaire avec l‘intranquillité où vous passez en revue les perspectives de reconversion professionnelle avant de vous résoudre à programmer le réveil pour demain matin…
Vous vivez probablement du stress au travail

Stress au travail ?
Selon l‘Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au Travail, un état de stress survient lorsqu‘il y a déséquilibre entre la perception qu‘une personne a des contraintes que lui impose son environnement de travail et la perception qu‘elle a de ses propres ressources pour y faire face. Bien que le processus individuel et subjectif d‘évaluation des contraintes et des ressources soit d‘ordre psychologique, les effets du stress ne sont pas, eux, uniquement de même nature. Ils peuvent également affecter la santé physique, le bien-être et la productivité.

Etre attentif aux signaux
Notre organisme va répondre à un contexte stressant par une réaction en 3 phases: alarme, résistance et épuisement.

Alarme
Dès sa confrontation à une situation stressante, l‘organisme réagit en libérant des hormones dont l‘adrénaline. La fréquence cardiaque, la tension artérielle, les niveaux de vigilance, la température corporelle augmentent alors. L‘organisme est donc préparé à réagir en amenant l‘oxygène aux organes qui vont être sollicités.
Physiquement, émotionnellement et mentalement peuvent apparaître des symptômes tels que tensions musculaires, gorge serrée, troubles de l‘appétit, fatigue. Méfiance, peur, irritabilité, confusion, préoccupation.

Résistance
Si la situation persiste, de nouvelles hormones (cortisol) sont secrétées. Le taux de sucre augmente dans le sang et l‘énergie est alors fournie aux muscles, au cœur et au cerveau ce qui permet à l‘organisme de se préparer aux dépenses énergétiques que nécessite la réponse à la situation stressante.
Ici on peut voir apparaître : tremblements nerveux, troubles digestifs répétitifs, éruptions cutanées, troubles chroniques de sommeil, sentiment de fatigue persistant, hausse de consommation de tabac et/ou d‘alcool. Mais aussi : anxiété, tendance à l‘isolement, perte d‘intérêt, autocritique, tendance à pleurer. Et éventuellement aussi : troubles de la mémoire, baisse de concentration, peur des nouveautés, perte du sens de l‘humour.

Épuisement
Si la situation stressante se prolonge ou s‘intensifie, malgré l‘adaptation de l‘organisme, ses capacités sont débordées et les risques pour la santé augmentent.
Trop sollicité, l‘organisme va progressivement baisser ses défenses immunitaires. Les 3 niveaux sont épuisés avec pour conséquences possibles: déclenchement de problèmes digestifs multiples, augmentation du risque d‘accidents cardiovasculaires,…
Si nous considérons ces symptômes comme des indicateurs, cela nous donne la possibilité de réagir le plus tôt possible, de prendre les choses en main dès les signaux d‘alarme.

Facteurs de stress au travail
Plusieurs modèles théoriques existent par rapport aux facteurs de stress au travail dont ceux de Siegrist, Karasek et Johnson. Ces modèles ont fait leur preuve depuis plusieurs années quant à leur pouvoir prédictif sur la santé à la fois physique et mentale.
Selon Siegrist, nous tendons vers une situation à risques pour la santé lorsqu‘il y a déséquilibre entre la perception des efforts fournis et la perception du travailleur des récompenses obtenues.
Pour Karasek, le stress au travail provient de la combinaison entre forte demande et faible latitude décisionnelle. Une troisième dimension fut ajoutée au modèle par la suite (Johnson) à savoir, la perception par le travailleur du soutien social dans son environnement de travail.

Profils « candidats » au stress
Aucun emploi ne met entièrement à l‘abri du stress mais certains d‘entre eux sont reconnus comme pouvant être davantage générateurs de stress : les métiers en contact avec le public comme les services à la personne ou la vente, par exemple.
Par ailleurs, certaines caractéristiques personnelles peuvent également influencer la sensibilité au stress. Citons entre autres : le perfectionnisme, l‘introversion, l‘altruisme, l‘engagement, la difficulté à déléguer et le besoin de contrôle.

Prévenir ou guérir
Vu les conséquences possibles du stress au travail, de nombreuses stratégies visant l‘individu et/ou l‘environnement sont mises en place dans les entreprises de manière préventive et/ou curative.
Cependant, Stephen COVEY disait : « Si je veux améliorer ma situation, je dois mettre mon énergie dans la seule chose sur laquelle j‘ai prise : moi-même.».
Pour aller dans ce sens…

Quelques pistes individuelles
À ne pas négliger et à adopter… Stress au travail ou pas, finalement…
• Un sommeil de qualité
• Une alimentation équilibrée
• S‘octroyer du temps pour soi : activités de détente, exercices de relaxation, de méditation, de respiration
• Des contacts sociaux positifs
• Se donner la possibilité d‘exprimer les choses oralement et/ou par écrit
• Prendre du recul, lâcher prise, gestion mentale, état d‘esprit positif
• Ne pas être trop strict avec soi-même
• Multi sensorialité, profiter du moment présent

Une préférence… Ou plusieurs ? Pour quelle(s) piste(s) allez-vous opter ?

Les coachs spécialisés en gestion de stress de SDWorx Career Solutions sont aussi à votre service.
Dirigeants d‘entreprises, responsables de service RH, managers, collaborateurs, contactez-nous, nous serons à votre écoute !

Sylvie Brancart
Career Coach
Certifiée « Coach en gestion de stress et burn-out »


 Plus d'astuces

Votre CV est en cours de traitement ...
Vous pouvez directement télécharger votre CV pour postuler à cette offre.

ou postuler via un formulaire standard
Formulaire de candidature

Votre CV est en cours de traitement ...
Vous pouvez directement télécharger votre CV pour vous inscrire.
ou postuler via un formulaire standard  Formulaire d'inscription
Nous vous demandons votre accord pour l'utilisation de cookies sur notre site. Plus d'informations sur ce que sont les cookies, quels cookies sont utilisés sur notre site et ce qu'ils suivent sont disponibles dans notre section cookies  déclaration de confidentialité 
D'accord Pas d'accord